18 avril 2020
Vendredi 17/04 Cécile

Certes, le Christ, par 2 fois, leur est apparu… Mais est ce si sûr ? Et puis, de toutes les façons, il est reparti…

Alors, pour eux, il n’y a plus qu’une solution : retourner à leur quotidien de pécheurs.. C’est la seule chose qu’ils savent faire et ça permet d’oublier.

Mais là encore, il semble que ce soit un échec… Jusqu’à ce que Quelqu’un sur la rive change tout… Et libère ce cri de foi :
“C’est le Seigneur”

Pour les apôtres, l’après résurrection est un long chemin de questionnements et de doutes, peut-être même une vague sensation d’avoir donné 3 années de leur vie pour… rien.
 Comme les disciples rampant dans leur barque quotidienne nous oublions que le Seigneur ressuscité ne nous quitte pas. Il est bon d’ouvrir les yeux sur sa présence au milieu de nous.
Je vous partage une prière toute simple trouvée au fil de mes lectures.

Jeudi 16/04 Père Placide
En être témoin.
1) Nous en sommes temoins (1ere lect.)
2) A vous d’en être témoins (2eme lect.).
En cette période de confinement, caractérisée souvent par la peur,  l’inquiétude, les tensions en et autour des nous,  voilà que le Ressuscité vient nous dire:“La paix soit avec vous”. Je commence cette journée en adressant cette parole de Jésus ressuscité à chacune de vos familles: “La paix soit avec vous”. C’est la paix de la résurrection, la paix de l’espérance que je vous souhaite pour vous réconforter et vous sortir de l’inquiétude.
“pourquoi êtes-vous bouleversés?”  Le Seigneur, qui s’est fait reconnaître à la fraction et qui est l’accomplissement des Écritures, nous confie une mission,celle d’être des témoins de sa résurrection auprès de nos frères et soeurs.  Accomplissons cette mission par l’écoute de sa Parole, par le partage, l’attention à  l’autre et l’annonce de la parole constructive et édifiante auprès   des désemparés et des délaissés.
Père Samuel 
Merci au P. Placide pour sa meditation.
Une information importante :
en cette période d’épidémie et de  confinement, le diocèse de Pontoise propose un numéro vert d’écoute  ouvert à toute personne souhaitant dialoguer, demander une aide, déposer ses questions, ses émotions, ses incertitudes…Appel gratuit au 0805 38 60 88.
Une permanence est assurée 7 jours sur 7, de 9h à 21h, par une équipe de laïcs, de prêtres, de consacré(e)s.Merci de faire connaître largement cette information à ceux qui pourraient en avoir besoin!


Mercredi 15/04 Isabelle

En ce temps d’Octave Pascal, dans la joie de Pâques, j’avais envie de vous partager la prière de Mère Térésa qui a été lue lors de la vénération de la couronne d’épines, Vendredi Saint, dans la cathédrale Notre Dame de Paris.

Entrons dans cette confiance et cette espérance que son amour est là, présent, « Comme le Père m’a aimé, moi aussi Je vous ai aimé ». Il ne tient qu’à nous d’ouvrir notre cœur.

Prière de Mère Térésa : Je t’aime tel que tu es

« Voici que je me tiens à la porte et que je frappe. C’est vrai ! Je me tiens à la porte de ton cœur, jour et nuit. Même quand tu ne m’écoutes pas, même quand tu doutes que ce puisse être Moi, c’est Moi qui suis là. J’attends le moindre petit signe de réponse de ta part, le plus léger murmure d’invitation, qui me permettra d’entrer chez toi. Je veux que tu saches que chaque fois que tu m’inviteras, je vais réellement venir. Je serai toujours là, sans faute. Silencieux et invisible, je viens, mais avec l’infini pouvoir de mon amour. Je viens avec ma miséricorde, avec mon désir de te pardonner, de te guérir, avec tout l’amour que j’ai pour toi ; Un amour au-delà de toute compréhension, un amour où chaque battement du cœur est celui que j’ai reçu du Père même.

Comme le Père m’a aimé, moi aussi Je vous ai aimé. Je viens, assoiffé de te consoler, de te donner ma force, de te relever, de t’unir à moi, dans toutes mes blessures. Je vais t’apporter ma lumière. Je viens écarter les ténèbres et les doutes de ton cœur. Je viens avec mon pouvoir capable de te porter toi-même et de porter tous tes fardeaux. Je viens avec ma grâce pour toucher ton cœur et transformer ta vie. Je viens avec ma paix, qui va apporter le calme et la sérénité à ton âme. Je connais tout de toi. Même les cheveux de ta tête, je les ai tous comptés. Rien de ta vie n’est sans importance à mes yeux. Je connais chacun de tes problèmes, de tes besoins, de tes soucis. Oui, je connais tous tes péchés, mais je te le redis une fois encore : Je t’aime, non pas pour ce que tu as fait, non pas pour ce que tu n’as pas fait. Je t’aime pour toi même, pour la beauté et la dignité que mon Père t’a données en te créant à son image et à sa ressemblance. C’est une dignité que tu as peut-être souvent oubliée, une beauté que tu as souvent ternie par le péché, mais je t’aime tel que tu es. Ainsi soit-il. »


Mardi 14/04 Pere Samuel
Bonjour à tous,
L’Evangile de ce mardi de Pâques nous fait entendre la rencontre du Christ ressuscité avec Marie Madeleine :
Va vers mes frères !
Les mots du Christ ressuscité à Marie-Madeleine résonnent aussi pour nous : va vers mes frères ! Alors que le confinement se prolonge, le risque est de rentrer dans une certaine routine : nous avons pris nos marques, trouvé un rythme, des occupations… Mais il y a autour de nous des personnes qui attendent encore une parole d’espérance, un geste d’attention. Peut être des personnes auxquelles nous n’avons pas pensé, ou bien dont nous avons pris des nouvelles au début, et que nous avons un peu oublié… Ne nous installons pas dans ce confinement, ne nous renfermons pas ! Nous sommes témoins du Christ ressuscité pour communiquer cette espérance !
Je vous partage aussi cette belle méditation de Mgr Rougé :
https://radionotredame.net/emissions/confinement-chronique-de-mgr-matthieu-rouge/14-04-2020/
Par ailleurs, pour préparer la fête de la miséricorde dimanche prochain, nous pouvons unir nos prieres pour le chapelet de la miséricorde chaque jour à 15h. Infos ici : https://www.diocese-chartres.com/chapelet-de-misericorde/
Belle journée !

Lundi 13/04  Cecile

Le jour d’après…
Tout est fini ?
Nous venons de vivre le Triduum Pascal, fêté Pâques…
Tout était différent cette année mais nous l’avons fait.
Alors faut il éteindre la flamme du cierge pascal et retourner à nos vies plus ou moins remplies de confiné ?
Heureusement la liturgie nous aide à ne pas tourner la page. Nous sommes dans l’octave de Pâques : chaque jour, pendant 8 jours, la messe est célébrée avec les prières du jour de Pâques et les mêmes chants. Ainsi cette semaine est comme un long dimanche qui dure 8 jours et chaque jour est jour de Pâques.
Quelle chance !
Profitons en pour remettre nos habits de fête, nourrissons nous de cette communion vécue et partagée hier, gardons dans nos coeurs cette joie exprimée.
Puisons à l’Essentiel pour quitter notre quotidien bousculé et stressant pour raviver en nous la liesse Pascale et redire encore et toujours que le Christ est ressuscité et que c’est ce qui nous fait vivre !
https://youtu.be/CpWILwqjICs

Les commentaires sont fermés.