Qu’est ce qui se passe dans la paroisse

Projet paroissial 2012-2013

15 septembre 2011

Partage et Rencontre 2011-2012

15 septembre 2011

Voir le document
C. Chanel

Agenda de la paroisse

1 septembre 2011

Voir l’agenda
EAP

Vidéo : Fête de la Paroisse

26 juin 2011

Fete de la paroisse Lire la suite »

Fête paroisse (suite)

26 juin 2011

Fete (suite1) Lire la suite »

Vidéo : Fête de la Paroisse : départ du Père Serge

26 juin 2011

Départ du Père Serge Lire la suite »

De nouvelles manières de vivre tous ensemble la catéchèse

19 juin 2011

De nouvelles manières de vivre tous ensemble la catéchèse

La paroisse de St Leu se lance dans un nouveau parcours de catéchèse qui se déroulera principalement le dimanche : séance à 9h puis messe à 10h30, environ un dimanche sur deux, selon les moments de l’année. Lire la suite »

DFJV La messe – le dimanche, recevoir… quoi?

27 mars 2011

DFJV Lire la suite »

Conférence DFJV : Orthodoxie russe par ses représentations

30 janvier 2011

Conférence de Grégor Prichodko, prêtre catholique du Kazakhstan, diocèse de Karaganda, professeur de liturgie comparée au séminaire orthodoxe russe de Paris sur “Orthodoxie russe par ses représentations : icônes, liturgie…” Lire la suite »

Lève-toi et ose te mettre en route

30 janvier 2011

Dialogue lecteur-curé (L lecteur en gras et P curé) à la place de l'homélie sur “Sermon sur la montagne, Les béatitudes” Evangile Saint Matthieu (5, 1-12a)

L /Lève-toi et ose te mettre en route, toi que le monde n'a pas épargné, toi que la vie écrase, parfois.

P/ Ton fardeau n'est pas désespérant ! Il y a en toi, avec la force que Dieu donne, de quoi continuer chaque jour un pas de plus sur la route. Dans le Notre Père, nous demandons « aujourd'hui notre pain du jour » et ce pain, miraculeusement, suffit pour aujourd'hui. Pour demain, tu verras: à chaque jour suffit sa peine. Si tu regardais derrière-toi, tu verrais combien tu as marché déjà et combien ton courage est une preuve d'amour envers la vie que Dieu t'a donné. Que tu en aies conscience ou non, tu es un signe du Christ pèlerin sur les routes du monde.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi que la violence des paroles ou des gestes, ou de l'indifférence, a pu blesser.

P/ Les blessures n'empêchent pas de vivre. Le Ressuscité, à peine revenu à la vie, donne à voir et à toucher ses plaies comme signe de la vie qui a traversé la mort. Les blessures n'empêchent pas de vivre mais elles peuvent assombrir l'existence parce qu'elles sont un rappel des douleurs passées. Souviens-toi de Jésus exultant de joie devant les merveilles si simples que le Père sait réaliser à travers nous. La vie, même lorsqu'elle se fait épreuve, est semence de miracle.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi qui, à un moment de ta vie, ne savais plus où aller, quelle décision prendre, parce que c'était trop dur.

P/ En Jésus tu as un berger, un guide. Non pas un conseilleur qui ne risque pas grand-chose ou un moralisateur qui veut t'enfermer dans ses propres schémas. Mais quelqu'un qui a fait la route avant toi. Qui a donné de lui-même. Qui a payé de sa personne. En lui, à sa suite, il n'y a ni piège ni impasse. Il y a les bras aimants d'un Père qui veut te serrer contre lui et ces retrouvailles, c'est la vie éternelle. Tu es déjà en route. La vie éternelle a déjà commencé, son désir est semé en toi.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi qui a vu ou subi des choses inacceptables, lorsque tu as vu un plus fort dominer un plus faible. Un jour, le plus faible, c'était toi.

P/ La faiblesse est la plupart du temps détestée du monde parce que la peur nous gouverne: peur de la dépendance, peur de manquer, peur d'être rejeté ou abandonné. Tu n'as plus besoin de la force brutale ou de la violence des convoitises. Ta soi-disant faiblesse est la force de Dieu.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi qui aimerais tourner la page mais ta colère ou ta rancune te rongent parce qu'on t'a fait du tort.

P/ Le mal que l'on t'a fait aurait pu te détruire mais toi, redonne la vie a celui qui a fait entrer la mort et le désespoir dans ton âme. Le pardon n'efface rien, il redonne un avenir. Il ouvre un possible. Aimer jusqu'à pardonner un être, c'est comme le baptiser dans une bienveillance qui affirme « tu vaux plus ».

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi qui te bats avec tes tourments intérieurs, qui ne trouve jamais la paix.

Christ a apaisé la tempête. Qui trouve en lui son refuge ne craindra plus jamais rien. La peur seule a fait couler l'apôtre Pierre. Quand on coule, quand on s'enfonce, ne jamais regarder ses pieds mais regarder le Christ.

P/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi qui as vu que les guerres ne sont pas seulement ces conflits lointains que l'on nous présente aux actualités, elles commencent en nous et autour de nous.

Tu fais la paix quand tu brise l'engrenage des violences mentales, verbales ou physiques. Quand, atteint par elles, tu ne réponds pas. Quand tu tends l'autre joue pour présenter un autre visage. Tu ne fuis pas le conflit, tu es ailleurs, et c'est la seule manière juste d'y faire face.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi que l'on accuse à tort, toi qui te sens incompris.

P/ Tu as désormais pour compagnons le Christ et les prophètes des temps anciens. N'aies pas honte d'être ce que tu es.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi la victime quotidienne des ragots, des minuscules bassesses et mesquineries du quotidien.

P/ Ne désespère pas de tes frères, ni de toi-même. La vie sur terre est si courte au regard de l'éternel amour. Nous sommes ici pour apprendre à aimer même si bien peu le savent. « L'amour prend patience, il endure tout, il espère tout. L'amour ne passera jamais ».


EAP