Toutes les propositions de la Paroisse

Retouver toutes les propositions de la Paroisse  sur le padlet  https://padlet.com/priereetliturgie95320/Bookmarks

Joyeuses Pâques de la Paroisse

Bonne entrée dans la Pâques!
P. Samuel

Voir la vidéo   “Christ est ressuscité Alléluia!” avec la participation des paroissiens  https://www.youtube.com/watch?v=P2Px2SOEXt8&feature=youtu.be

 

Jeudi Saint

Nous vous proposons à cette occasion le témoignage du père Samuel, prêtre de notre communauté de St Leu la Forêt.
Jeudi Saint  
Nous célébrons aujourd’hui le dernier repas du Christ celui où Il offre son corps et son sang pour le salut du monde. Le Christ a aussi lavé les pieds de ses disciples, nous invitant par ce geste à être serviteur les un pour les autres.

Paul VI, en 1969, a fait de ce jour la fête du sacerdoce : tous les prêtres sont invités à renouveler l’engagement pris lors de leur ordination.

Prions pour tous les prêtres et notamment le père Samuel, le père Placide, tous les prêtres qui ont accompagné notre communauté.
 “Soyez proches de vos pretres par l’affection et par la prière afin qu’ils soient toujours Pasteur selon le cœur de Dieu” Pape François.

Cécile.

Entrons dans le triduum pascal !

Chers frères et sœurs,
C’est chez toi que je veux célébrer la Pâque!
Dimanche, nous avons entendu Jésus nous dire dans l’Evangile : “Mon temps est proche ; c’est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples” (Mt 26,18). D’une manière toute particulière, cette parole nous est adressée cette année : c’est bien en nos maisons, en nos cœurs, que le Christ vient accomplir sa Pâque en ces jours saints qui commencent.
Pour les célébrer de belle manière, vous trouverez ci-dessous le programme des différentes propositions qui vous sont faites, soit pour vous unir à des célébrations télévisées, soit pour vivre des célébrations à la maison, seul ou en famille.
A 20h30, unissons nos prières!
“C’est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples” :quand le Seigneur vient chez nous, il ne vient jamais seul, il nous met toujours en relation, en communion avec tous les disciples de Jésus. Cette Semaine sainte, nous la vivrons véritablement en paroisse, dans cette famille que Dieu rassemble ici, à Saint Leu.
Pour rendre plus sensible cette communion, je vous donne à tous RV chaque jour à 20h30 pour un court temps de prière et de bénédiction autour de symboles forts de ce triduum : le repas, la croix et la lumière.
  • Jeudi Saint, à 20h30, nous nous réunirons autour de la table et nous rendrons grâce pour Jésus qui donne la vraie nourriture lors de son dernier repas.
  • Vendredi Saint, à 20h30, nous nous réunirons autour d’une Croix et nous bénirons le Seigneur pour son amour qui a été jusqu’au bout.
  • Samedi, à 20h30, nous nous rassemblerons autour d’une lumière (bougie, feu…) et nous entrerons ensemble dans la joie de Pâques qui brille au cœur de la nuit.
  • Dimanche de Pâques, à 12h30, les cloches sonneront à la volée. Habillés de blanc, nous chanterons notre joie de la Résurrection grâce aux animateurs chant!
Le programme
Chaque jour, vous recevrez par mail une fiche qui vous donnera les indications pour vivre ce RV de prière et qui récapitulera des différentes propositions, y compris pour les enfants. Vous trouverez aussi toutes ses propositions rassemblées à cette adresse, où vous pouvez les télécharger à tout moment : https://padlet.com/priereetliturgie95320/Bookmarks Outre les retransmissions, il vous sera proposé en particulier :
Pour le Jeudi Saint
+ une liturgie de la Parole à vivre au cours d’un repas festif,
+ un relais de prière au long de la nuit pour veiller avec le Christ, avec pour ceux qui le souhaitent une trame audio pour guider la prière. Merci de vous inscrire dès à présent sur ce doodle : https://doodle.co/poll/r47ydxvgibxs6pim
Pour le Vendredi Saint
+ Une méditation du chemin de Croix en vidéo pour enfants et adultes
+ L’office de la Passion préparé par les animateurs Parole
Pour la vigile et la messe de Pâques
+ la proposition du monastère invisible pour célébrer à la maison.
Le P. Placide et moi prions pour vous tous. En union avec vous, nous concélébrerons la Cène du Seigneur jeudi, à 20h30, à la chapelle Notre-Dame, et la vigile pascale, samedi à 21h, à l’église.
Que le Seigneur fortifie votre foi en cette semaine et vous ouvre la joie de son salut!
Fraternellement,
P. Samuel et l’équipe Prière et Liturgie

Semaine Sainte

Mercredi 8/04 Isabelle

 « Le Fils de l’homme s’en va, comme il est écrit ; mais malheureux celui par qui il est livré ! » Évangile du jour (Mt 26, 14-25)

“Puisque tu as voulu que ton Fils fût crucifié pour nous afin de nous arracher au pouvoir de Satan, fais que nous puissions recevoir la grâce de la résurrection.” (prière d’ouverture de la messe)

L’évangile de ce jour commence par les deux attitudes qui pourraient parfois être les miennes. Deux disponibilités, c’est vrai, mais pas pour suivre le même but.

Que voulez-vous me donner ?

Tout est pour lui, ce Judas. Son imagination va rechercher le lieu et le moment de livrer celui qui l’a aimé, cet apôtre choisi.

Et moi, sans être Judas, ne m’arrive-t-il pas, Seigneur, de poser plus ou moins directement la même question. “En réponse à ma prière, que puis-je espérer de toi ? “. Non, non je ne trahirai pas. Non, non je ne veux pas être Judas. Mais tout de même mes intentions se tournent vers moi d’abord.

Et si un jour je succombe gravement, arrache-moi au pouvoir de Satan. Je te le demande d’avance afin d’avoir un cœur et une volonté disponibles pour recevoir la grâce de la résurrection.

Où veux-tu que nous fassions les préparatifs ?

Ils font ce que Jésus leur a demandé et comme il voulait. Ils se sentent chez eux chez cet ami de Jésus qui va les accueillir pour la dernière Pâque.

Leur attitude est toute d’humilité sur eux-mêmes. Seraient-ils capables de le livrer ? Serais-je capable de livrer Jésus ?

Sans aller jusque-là, bien sûr, je suis parfois comme Thomas: ” Allons-y et mourrons avec lui !”. Il est parti discrètement du Jardin des Oliviers, sans que les gardes s’intéressent à lui. Jésus était livré.

Je suis parfois comme Pierre :” Je donnerai ma vie pour toi !” .Il est parti celui qui devait affermir la foi de ses frères. Il a tout de même livré son Maître au mensonge de son reniement, temporaire bien sûr. Mais tout de même un reniement.

Je suis prêt à tout Seigneur. Si tu vois que je suis en train de flancher, viens me disposer à recevoir la grâce de la résurrection.

Chant: Je vous aime ô mon Dieu :https://youtu.be/kqIvtMoDK


Mardi 07/04 Père Samuel
Aujourd’hui mardi saint, la liturgie (https://www.aelf.org) évoque la trahison de Judas et le reniement de Pierre, qui se prolongent dans nos vies. Je vous partage ces quelques mots de l’homelie du pape François pour les Rameaux dimanche, qui peuvent nous aider à remettre au Christ nos faiblesses :

Jésus a subi la trahison du disciplequi l’a vendu et du disciple qui l’a renié. Il a été trahi par les gens qui l’acclamaient et qui ensuite ont crié : « Qu’il soit crucifié ! » (Mt 27, 22). Il a été trahi par l’institution religieuse qui l’a condamné injustement et par l’institution politique qui s’est lavé les mains. Pensons aux petites et aux grandes trahisons que nous avons subies dans la vie. C’est terrible quand on découvre que la confiance bien placée a été trompée. Naît au fond du cœur une déception telle que la vie semble ne plus avoir de sens. Cela arrive parce que nous sommes nés pour être aimés et pour aimer, et la chose la plus douloureuse c’est d’être trahi par celui qui a promis de nous être loyal et proche. Nous ne pouvons pas non plus imaginer comme cela a été douloureux pour Dieu, qui est amour.

Regardons-nous à l’intérieur. Si nous sommes sincères avec nous-mêmes, nous verrons nos infidélités. Que de fausseté, d’hypocrisies et de duplicités ! Que de bonnes intentions trahies ! Que de promesses non tenues ! Que de résolutions laissées s’évanouir ! Le Seigneur connaît notre cœur mieux que nous, il sait combien nous sommes faibles et inconstants, combien de fois nous tombons, que de mal nous avons à nous relever et combien il est difficile de guérir certaines blessures. Et qu’a- t-il fait pour venir à notre rencontre, pour nous servir ? Ce qu’il avait dit par le prophète : « Moi je les guérirai de leurs infidélités, je les aimerai d’un amour gratuit » (Os 14, 5). Il nous a guéris en prenant sur lui nos infidélités, en enlevant nos trahisons. De sorte que, au lieu de nous décourager par peur de ne pas y arriver, nous pouvons lever notre regard vers le Crucifié, recevoir son embrassade et dire : “ Voilà, mon infidélité est là, tu l’as prise, toi, Jésus. Tu m’ouvres les bras, tu me sers par ton amour, tu continues à me soutenir…Alors j’avance !


Lundi 06/04 Cécile
Nous sommes invités cette semaine à nous préparer à recevoir le don ultime du Christ pour nous.
Le parfum le plus délicat que nous pouvons offrir au Seigneur en retour est celui de notre action de grâce pour ce don de sa vie pour nous.Donne nous Seigneur de savoir t’offrir le peu que nous avons mais de te le donner son réserve…L’évangile du jour nous invite à méditer le geste de Marie de Béthanie, sœur de Lazare.
Au cours d’un repas, elle verse abondamment sur les pieds de Jésus un parfum précieux.
Ce parfum est un don inestimable qui manifeste le grand respect et la haute de considération de cette femme pour Jésus.
Cette reconnaissance, cet acte de foi est communiqué à tous par l’odeur du parfum envahissant la maison.
Evangile (Jn 12, 1-11).

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite »

5ème semaine du Carême

Samedi 04/04 Père Samuel Samuel
Bonjour à tous, ce matin nous écoutons Alain nous parler de l’initiative du “service de l’Evangile pour les malades” à l’occasion des Rameaux :

 

Et nous prions plus particulièrement pour les malades et les personnes âgées qui souffrent de la solitude:

Dieu, toujours présent, tu connais la solitude de nombreuses personnes en ce temps de confinement : personnes âgées privées de visite, personnes isolées, malades, détenus. Cette solitude est source de souffrance et d’angoisse.

Dieu notre Père, donne aux personnes isolées par la maladie ou les mesures sanitaires, la joie de percevoir un signe de sa présence et un témoignage de fraternité. Soutiens les par la prière et la présence maternelle de Marie à leur côté.

Je vous salue Marie…


Lire la suite »