4ème semaine du Carême

27 mars 2020
Samedi 28/03 Isabelle 
Bonjour,
Dans ce temps de confinement que nous n’avons pas choisi, je vous propose de nous tourner vers Saint François d’Assise.
Saint François  a suivi un chemin de conversion qui l’a conduit à abandonner progressivement un style de vie qui lui semblait superficiel et vide. Il a mis la création au centre  de sa vie, pour mettre en valeur la nature comme un don merveilleux, fait par Dieu au genre humain.
Ce moment que nous vivons peut être l’occasion de nous recentrer sur la vie qui renaît au printemps et de nous en émerveiller tout particulièrement : les fleurs dans les jardins, les bourgeons dans les arbres, l’herbe
le soleil, le ciel bleu, le chant des oiseaux…..La nature nous aide à traverser cette épreuve en nous accompagnant de sa beauté, de sa force, de sa splendeur et en  nous révélant la  puissance de Dieu qui veut pour nous la Vie.Seigneur nous te rendons grâce.Prière du Matin de Saint François d’Assise :
« Seigneur, dans le silence de ce jour naissant, je viens vous demander la paix, la sagesse et la force.
Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux  remplis d’amour ; être patient, compréhensif, doux et sage ; voir vos enfants au-delà des apparences, comme vous les voyez vous-même, et ainsi, ne voir que le bien en chacun.
Fermez mes oreilles à toute calomnie, gardez ma langue de toute malveillance et que seules les pensées qui bénissent demeurent en mon esprit.
Que je sois si bienveillant et si joyeux que tous ceux qui m’approchent sentent votre puissance et votre présence. Revêtez-moi de votre beauté , Seigneur, et qu’au long du jour je vous révèle.
Ainsi soit-il. »

Saint François d’Assise (1182-1226)https://youtu.be/r8gFhk8tG3A

Vendredi 27/3  Samuel Berry
“Car moi, je connais les projets que je forme à votre sujet – oracle du Seigneur –, projets de paix et non de malheur, pour vous donner un avenir et une espérance” (Jr 29, 11).
Dans l’histoire du peuple d’Israël, l’exil à Babylone fut une terrible catastrophe : il s’est retrouvé loin de sa terre, privé de temple et de culte. Mais c’est en exil que le peuple de Dieu a reçu par ses prophètes les plus belles paroles de consolation de la part de Dieu. Ainsi le prophète Jérémie écrit aux déportés :
“Car moi, je connais les projets que je forme à votre sujet – oracle du Seigneur –, projets de paix et non de malheur, pour vous donner un avenir et une espérance” (Jr 29, 11).Chers amis, en ce temps de carême, nous voici entraînés dans un désert dont nous n’avions pas prévu les contraintes… Nous voici, d’une certaine manière, comme le peuple d’Israël en exil : privés de la communauté, de nos activités familières, sortant peu, comme en contexte hostile… C’est le moment d’accueillir d’une manière renouvelée la promesse de Dieu, qui nous donne un avenir et une espérance.
     Dans le confinement et la dispersion, ne cessons pas d’être une « Eglise en sortie », continuant sa mission dans la prière et l’amour fraternel! Cherchons à reconnaitre le projet de Dieu!
C’est ainsi qu’avec l’aide du Seigneur, notre exil se transformera en exode vers une vie et une liberté renouvelées : c’est la Pâques du Seigneur que nous célèbrerons bientôt avec ferveur, et en grande communion de foi.
 Bénédiction Urbi et Orbi exceptionnelle du 27 mars  en ce temps de pandémie   https://youtu.be/nNsRbGdwX-4
Ce soir à 18h, vous pouvez suivre en direct sur KTO la veillée de prière du pape place saint Pierre, pour les malades, les soignants et le monde, avec une bénédiction à la ville et au monde.

Jeudi 26/3  Cécile
Un petite méditation à partir du chapitre 3 du livre Ecclesiastes (Qohélet) :Le confinement peut nous amener à nous questionner sur le temps. savons nous le savourer à sa juste valeur ?
Le temps ne s’écoule pas de la même manière pour chacun de nous : on passe d’un “le temps est long” à un “je ne vois pas le temps passer”.
Que faisons nous de notre temps ?
Acceptons nous de ne pas avoir tout, tout de suite ?
Pour qui ou pour quoi acceptons nous de donner ou de perdre du temps ?
Prenons nous conscience que ce temps est un don de Dieu qu’il nous faut accueillir ?Et si, dans ce temps de carême tellement particulier, nous utilisions notre temps pour vivre une vraie conversion pour nous tourner vers Dieu ?Un des secrets du bonheur : consentir à l’harmonie des temps et apprendre à vivre pleinement son temps…


Mercredi 24/3 Père Samuel
Depuis le début du Carême, chaque mercredi soir à partir de 20h30, la paroisse vous proposait de prendre “un temps pour Dieu” autour de personnages de l’Ancien Testament : Abraham, Moïse…
Ce temps s’articulait en 3 étapes : une discussion ou réflexion à partir de questions, un enseignement du Père Samuel pour finir par un temps de prière guidé.Vu les circonstances, nous souhaiterions tout de même vous proposer de prendre ce temps pour Dieu, chaque mercredi de Carême.
Vous trouverez dans le lien ci-dessous une trame guidée ainsi que tous les chants et le topo du Père en mp3 pour ce soir : https://drive.google.com/folderview?id=1eDINtOLBTuYCgmU9Ne-ASuCyY8C97Z9-En union de prières avec vous tous… Très bonne fête de l’Annonciation !L’équipe “Un temps pour Dieu”

Mardi 24/03  Père Samuel
Bonjour à tous, aujourd’hui nous entendons le témoignage et l’appel de notre soeur Marie-Emmanuel, qui est maîtresse de maison dans un centre d’accueil pour mineurs isolés à Paris et qui doit gérer une situation très tendue avec ces jeunes en ce temps de confinement. Nous la portons dans la prière ainsi que tous ceux qui sont dans la précarité et ceux qui en prennent soin.

Lundi 23/03  Samuel Berry:
Pour diversifier les voix et profiter de sensibilités différentes, et comme vous l’avez déjà vu hier avec Cécile, des membres de l’EAP se relaieront avec moi pour animer ce groupe, une fois par jour (qui ne sera pas pour autant ouvert aux réactions, afin de limiter le nombre de messages).
D’autre part, à partir de demain je célébrerai la messe chaque jour à 18h30, suivie de l’angelus (sauf samedi, 9h, et dimanche 10h30). Vous savez ainsi quand vous pouvez vous y unir et vous pouvez confier vos intentions avant 18h.

Lundi 23/03 Samuel Berry:
      En cette belle journée ensoleillée je vous invite simplement à goûter la belle promesse de Dieu dans le livre d’Isaie aujourd’hui :
“Je vais créer un ciel nouveau et une terre nouvelle. Soyez dans la joie pour ce que je crée. Car je vais recréer Jérusalem pour qu’elle soit exultation, et que son peuple devienne joie.”
Et si c’était précisément ce que Dieu était en train de faire… ? Qu’il fasse briller en nous cette espérance et cette joie.

Les commentaires sont fermés.