Qu’est ce qui se passe dans la paroisse

DFJV La messe – le dimanche, recevoir… quoi?

27 mars 2011

DFJV Lire la suite »

Conférence DFJV : Orthodoxie russe par ses représentations

30 janvier 2011

Conférence de Grégor Prichodko, prêtre catholique du Kazakhstan, diocèse de Karaganda, professeur de liturgie comparée au séminaire orthodoxe russe de Paris sur “Orthodoxie russe par ses représentations : icônes, liturgie…” Lire la suite »

Lève-toi et ose te mettre en route

30 janvier 2011

Dialogue lecteur-curé (L lecteur en gras et P curé) à la place de l'homélie sur “Sermon sur la montagne, Les béatitudes” Evangile Saint Matthieu (5, 1-12a)

L /Lève-toi et ose te mettre en route, toi que le monde n'a pas épargné, toi que la vie écrase, parfois.

P/ Ton fardeau n'est pas désespérant ! Il y a en toi, avec la force que Dieu donne, de quoi continuer chaque jour un pas de plus sur la route. Dans le Notre Père, nous demandons « aujourd'hui notre pain du jour » et ce pain, miraculeusement, suffit pour aujourd'hui. Pour demain, tu verras: à chaque jour suffit sa peine. Si tu regardais derrière-toi, tu verrais combien tu as marché déjà et combien ton courage est une preuve d'amour envers la vie que Dieu t'a donné. Que tu en aies conscience ou non, tu es un signe du Christ pèlerin sur les routes du monde.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi que la violence des paroles ou des gestes, ou de l'indifférence, a pu blesser.

P/ Les blessures n'empêchent pas de vivre. Le Ressuscité, à peine revenu à la vie, donne à voir et à toucher ses plaies comme signe de la vie qui a traversé la mort. Les blessures n'empêchent pas de vivre mais elles peuvent assombrir l'existence parce qu'elles sont un rappel des douleurs passées. Souviens-toi de Jésus exultant de joie devant les merveilles si simples que le Père sait réaliser à travers nous. La vie, même lorsqu'elle se fait épreuve, est semence de miracle.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi qui, à un moment de ta vie, ne savais plus où aller, quelle décision prendre, parce que c'était trop dur.

P/ En Jésus tu as un berger, un guide. Non pas un conseilleur qui ne risque pas grand-chose ou un moralisateur qui veut t'enfermer dans ses propres schémas. Mais quelqu'un qui a fait la route avant toi. Qui a donné de lui-même. Qui a payé de sa personne. En lui, à sa suite, il n'y a ni piège ni impasse. Il y a les bras aimants d'un Père qui veut te serrer contre lui et ces retrouvailles, c'est la vie éternelle. Tu es déjà en route. La vie éternelle a déjà commencé, son désir est semé en toi.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi qui a vu ou subi des choses inacceptables, lorsque tu as vu un plus fort dominer un plus faible. Un jour, le plus faible, c'était toi.

P/ La faiblesse est la plupart du temps détestée du monde parce que la peur nous gouverne: peur de la dépendance, peur de manquer, peur d'être rejeté ou abandonné. Tu n'as plus besoin de la force brutale ou de la violence des convoitises. Ta soi-disant faiblesse est la force de Dieu.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi qui aimerais tourner la page mais ta colère ou ta rancune te rongent parce qu'on t'a fait du tort.

P/ Le mal que l'on t'a fait aurait pu te détruire mais toi, redonne la vie a celui qui a fait entrer la mort et le désespoir dans ton âme. Le pardon n'efface rien, il redonne un avenir. Il ouvre un possible. Aimer jusqu'à pardonner un être, c'est comme le baptiser dans une bienveillance qui affirme « tu vaux plus ».

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi qui te bats avec tes tourments intérieurs, qui ne trouve jamais la paix.

Christ a apaisé la tempête. Qui trouve en lui son refuge ne craindra plus jamais rien. La peur seule a fait couler l'apôtre Pierre. Quand on coule, quand on s'enfonce, ne jamais regarder ses pieds mais regarder le Christ.

P/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi qui as vu que les guerres ne sont pas seulement ces conflits lointains que l'on nous présente aux actualités, elles commencent en nous et autour de nous.

Tu fais la paix quand tu brise l'engrenage des violences mentales, verbales ou physiques. Quand, atteint par elles, tu ne réponds pas. Quand tu tends l'autre joue pour présenter un autre visage. Tu ne fuis pas le conflit, tu es ailleurs, et c'est la seule manière juste d'y faire face.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi que l'on accuse à tort, toi qui te sens incompris.

P/ Tu as désormais pour compagnons le Christ et les prophètes des temps anciens. N'aies pas honte d'être ce que tu es.

L/ Lève-toi et ose te mettre en route, toi la victime quotidienne des ragots, des minuscules bassesses et mesquineries du quotidien.

P/ Ne désespère pas de tes frères, ni de toi-même. La vie sur terre est si courte au regard de l'éternel amour. Nous sommes ici pour apprendre à aimer même si bien peu le savent. « L'amour prend patience, il endure tout, il espère tout. L'amour ne passera jamais ».


EAP

Petit déjeuner B’ABBA à Saint leu

22 janvier 2011

Samedi 22 janvier 2011, à 9h du matin, une équipe de la paroisse de Saint-Leu a préparé un petit déjeuner dans une salle du presbytère. Cinq tables de cinq personnes étaient dressées, égayées de bonbons et de gâteaux. Cette équipe renforcée par la présence de Michèle Langlais attendait les personnes des services de la paroisse invitées à un petit déjeuner B’ABBA. Lire la suite »

Loto et messe aux Dourdains

4 décembre 2010

Lire la suite »

DFJV 28 novembre : jeu le labyrinthe du Royaume

28 novembre 2010

Voir le document

Sandrine André

DFJV 28 novembre : texte à trou sur le Royaume de Dieu

28 novembre 2010

Voir le jeu
Sandrine André

“Le Royaume de Dieu c’est comme…” résultat du sondage

28 novembre 2010

Voir le sondage
EAP

Loupien autour de son curé

27 juin 2010

Dans les rédactions des grands journaux, il y a un petit nombre de journalistes qui suivent tous les voyages du Pape…

Je ne suis pas journaliste et toi Louis-Marie pas encore Pape !

Mais j'ai eu la joie de couvrir un grand nombre de tes célébrations, Prép. ou réunions.

Je peux ainsi dire que je t'ai beaucoup eu à l'oeil, ce qui n'est pas mal pour un financier !

Non plus sérieusement c'est au travers de mon objectif que j'ai suivi nos six années.

J'avais envie de les revisiter, à ma manière et avec mes outils.

Alors je te livre ma vision… Cliquez sur le lien “Loupien autour de LMC” en haut de la page…
Lionel
http://www.youtube.com/watch?v=p8vugFBKagE Loupien autour de LMC

Chers amis,

27 juin 2010

Voici mon dernier éditorial. A vrai dire, ce n’en est pas un, puisqu’il est remplacé, ce dimanche, par la lettre d’au revoir que je vous adresse et qui est tirée à part de cette feuille d’assemblée.

Vous avez pu le constater : assez courts au début, ces éditos ont fini par prendre un certain volume, et devenir même l’essentiel de mes homélies du dimanche… Si, comme un certain nombre me l’ont dit, cela a pu nourrir votre foi au Christ et votre amour pour lui, alors j’en suis heureux. C’est bien dans cet esprit en tout cas que je me suis plu à écrire chaque semaine … Que Dieu vous bénisse !

P. Louis-Marie Chauvet